Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------






Orages - Le violent orage du 7 juillet 1875
Accédez à un autre article de "Orages - Ain" Précédent
Suivant
7 juillet 1875 : Formidable orage sur Bourg et une partie de la Bresse


Le soir du 7 juillet vers 19h15, un violent orage s' est abattu en particulier sur la ville de Bourg. Une grêle peu serrée mais dont les grains dépassaient de beaucoup la grosseur habituelle est tombée mêlée à une pluie torrentielle. En quelques minutes, les rues de la ville ont vite été désertées. Fenêtres, devantures de magasins se sont fermées rapidement.  Claires-voies, vitres et réverbères volèrent en éclats. Les pertes furent assez considérables surtout au centre et dans la partie nord ouest de la ville. Les environs au-delà de la gare et de l' hôpital ont été peu éprouvés. A St Roch, le mal fut minime. La grêle n' aurait pas dépassé le sud de la route de Corgenon et le hameau de Loêze. Les jardins ont été très impactés voire détruits pour certains. Les champs derrière l' hospice de la Charité ont fort souffert. Les arbres fruitiers sont dévastés; les blés, les maîs, les pommes de terre, les légumes ont été coupés et hachés. La foudre tomba à la Chambière. Après une petite accalmie, l' orage reprit de plus belle. Cette fois-ci, la grêle plus serrée et poussée par un vent d' ouest violent a occasionné des désastres sur un rayon assez étendu. Les territoires de  Buellas, de Corgenon, de Vandeins, de Montracol, de Sulignat, de St Denis, de Polliat, de Neuville les Dames, de Condeissiat, de Viriat ( les hameaux de la Chambière, de Majornas, de Champagne et de la Perrioche) ont beaucoup souffert.
La plaine de St Etienne du Bois, de Treffort et un peu celle de Jasseron ont également subi de grands dommages. Mais le vignoble a été épargné. Les communes de St Just et de Ceyzériat ont été préservées. L' ouragan semble être parti de Thoissey et n' avoir pas dépassé le Revermont ce soir-là. Aucun ravage ne fut causé dans la vallée du Suran. Parmi les grêlons tombés lors du premier orage au faubourg de Mâcon ( orage qui aurait laissé 12 mm seulement de précipitations, on en a trouvé de 70 grammes; dans la rue d' Espagne et sur la place de la Grenette on en a reccueilli de 55 grammes, les gros pesaient en moyenne 20 grammes. 30 minutes après le passage de l' orage, le champ de mars était encore jonché de grêlons. Selon les habitants, on aurait cru que des paniers d 'oeufs avaient été à dessein répandus sur l' herbe. Durant la nuit suivante, la pluie prit le relais ( 8 mm). A Pont de Vaux de gros grêlons sont tombés avec la pluie mais n' ont pas causé de dommages. A Arbigny, la perte d' un 5e environ des récoltes a été constaté.

Sur la commune de Chaveyriat près de Chatillon sur Chalaronne,  une grêle importante accompagnée de pluie, a recouvert les 3/4 de la commune et y cause de nombreux dégâts. Les grêlons avaient la forme d 'une petite boule ou d 'un massepain; leur poids oscilla entre 25 et jusqu' à 80 grammes. De mémoire d 'homme on avait jamais vu cela ici. L' orage dura 23 minutes où un triste spectacle attendait ensuite les agriculteurs. C' est quelques temps plus tard que les cieux devinrent plus violents encore brisant les récoltes sur pied et fiasant d' affreux ravages. On a pu évaluer la perte pour les vignes, arbres fruitiers, fèves, chanvres à la moitié de la récolte; pour les blés, maîs, pommes de terre, betteraves au quart.

Les ravages de cet orage se sont également répandus dans un grand nombre de contrées voisines. La Saône et Loire subit cet orage qui prit naissance également dans le secteur de Thoissey. Mais la trombe aurait bifurqué; ainsi une partie a été chassée de l' ouest à l' est et l' autre a été poussée plus au nord ouest dans une direction parallèle à la Saône. A Mâcon même, il est tombé seulemzent quelques grêlons qui mêlés à beaucoup de pluie n' ont cuasé aucun dégât sérieux. L 'orage aurait commencé à Pontaneveaux. Il aurait fait de grands ravages sur le territoire de la Chapelle de Guinchay. Les hauteurs surtout furent atteintes : à Loise, à la Chapelle,, au Bois Chapitre, aux Paquelets, les vignes et les blés sont complètement hachés. Crêches et Chaintré auraient moins souffert. Le plus fort de la grêle s' et dirigé sur une partie de Vinzelle, de Loché puis sur Charnay et Hurigny. Ces 2 communes furent très éprouvées. De nombreux oiseaux jonchaient le sol de bords des routes, des champs, du parc de Champgrenon, tués par les énormes grêlons. Chevagny ne fut touché que dans la partie qui joint Charnay.

Chalon fut touché durant la matinée du 8 par un violent orage de pluie. La foudre tomba simultanément sur plusieurs secteurs mais il n' y a pas eu de dégâts. Cet orage fut de courte durée.
Accédez à un autre article de "Orages - Ain" Précédent
Suivant

Date de création : 13/09/2010 @ 13:09
Dernière modification : 24/07/2015 @ 12:28
Catégorie : Orages

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^