Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------






Orages - 2 et 3 octobre 1888 : Orages et trombes d' eau dans l' Ain
Accédez à un autre article de "Orages - Ain" Précédent
Suivant
Début octobre 1888 : orages et trombes d' eau sur l' Ain

Des orages et des trombes d' eau se sont abattus sur notre département de l' Ain en plusieurs points en ce tout début mois d' octobre 1888. Un train de marchandises dérailla près de Tenay par suite d 'un éboulement. Il n' y a pas eu d' accident de personnes. Les voies furent coupées en plusieurs points, le transbordement étant devenu impossible.  Les voyageurs parant d' Ambérieu pour la direction de Genève passant par Bourg, la Cluse et Bellegarde.  Le ruisseau Merdaret a détruit 500 m d' un chemin de grande communication et 200 m du chemin d 'intérêt commun sur Longecombe. A Serrières de Briord la rivière La Rivaz a débordé et a emporté un pont et des maisons. Les dégâts signalés sont considérables. Le Préfet s' est très vite rendu sur les lieux. Le pont sur La Pernaz est démantelé. Les communications avec Lhuis sont interrompues.
Par suite des pluies torrentielles, depuis le 2, la voie d' Ambérieu à Genève est coupée. De nombreux trains sont arrivés à Bourg dans la nuit du 2 au 3 avec un retard considérable. Un express qui devait arriver à Bourg le 3 à 7 heures du matin n' était pas encore arrivé à 10 h par suite du déraillement du train de marchandises entre Tenay et Rossillon. 2 express n' ont pu dépasser Ambérieu dans la journée du 3 par suite de l' inondation au point kilométrique 77 et ces 2 trains sont revenus réunis à la gare de Bourg vers 11h30 du matin et ces trains ainsi que les voyageurs ont été dirigés par la ligne de Bellegarde à midi, remorqués par 2 machines. Tous les trains partant de Bourg et allant sur Genève et Modane ont été dirigés par la ligne de Bellegarde pendant tout le temps que la voie fut envahie par les eaux près de Tenay.

Toutes les rivières affluents du Rhône et le Rhône lui-même ont débordé. La circulation des trains n' est donc possible que sur la voie entre Seyssel et Pyrimont ( ligne de Culoz à Genève). Elle est interrompue entre culoz et Aix les Bains où la voie est recouverte de 50 centimètres d' eau et entre Culoz et Ambérieu où un pont a été emporté à 6 kilomètres de Culoz. Elle est interrompue de même sur la ligne de Bellegarde à Evian et sur celle d' Aix les Bains à Annecy et Annemasse. L' eau s' élève à 2 m de hauteur à la gare de Lovagny, à l' entrée des gorges du Fier. On s' efforce de détourner les trains venant d' Aix par la ligne de Chambéry- St André le Gaz- Lyon.
Le Préfet de l' Ain organisa une réunion des maires du canton de Champagne. Onze ponts et ponceaux ont été enlevés par les eaux dans les communes du canton où 2 hommes se sont noyés à Vaux, hameau de Vieu en cherchant à rétablir un passage.

Dans la nuit du 2 au 3 une inondation mémorable a ravagé la localité de Serrières de Briord. La rivière La Pernaz grossie par une pluie torrentielle est sortie de son lit et en un instant a rempli le village entrainant tout devant elle. Le désastre fut effrayant et faisait peine à voir. La scierie fut entièrement détruite; plusieurs maisons ont été fortement endommagées. Tous les magasins depuis le pont jusqu' à la place publique ont été submergés, les devantures enfoncées par le courant dévastateur qui renversait et roulait tout devant lui, jonchant les terres et les prairies de linges, mobiliers et marchandises de toutes sortes. Les pertes n' ont été que matérielles mais conséquentes. Dans l' arrondissement de Belley, l' orage et les inondations ont causé un véritable désastre. Les populations sont dans la consternation. A Serrières, à Artemare, à Seyssel, à Thézillieu, à Bons, à Virieu, à Tenay, à Cressin, à Rochefort, les pertes sont immenses. A Corbonod,près de Seyssel, 3 personnes ont été entrainées sans qu' on les retrouve.  De plus, un éboulement considérable s' est produit dans la montagne et a complètement entrainé sous les blocs de rochers le petit village de Montailloux situé à 600 m d' altitude. Les habitants travaillent activement à l' organisation des secours où sous les décombres on retrouva une victime; 2 autres personnes étant portées disparues. Les bestiaux et les récoltes furent complètement ensevelis. Le Préfet a parcouru toute notre région désastrée. Dans la commune de Virieu le Grand, on estimait qje les dégâts dépasseront les 500 000 francs. 7 maisons furentd étruites. Les champs sont comblés de graviers et de boue.

A Ambérieu, on n' avait pas vu depuis 1875 un pareil débordement de l' Albarine; elle est sortie de son lit dans la nuit du 3 courant avec une rapidité effrayante. Bon nombre de maisons, caves et autres batiments ont été inondés dans les communes riveraines comme St Denis en Bugey, St Maurice de Rémens. Le pont du chemin de fer de la ligne d' Ambérieu à Montalieu à 400 m de la gare d' Ambérieu a été miné sous oeuvre par ce torrent à 2 m des fondations.

Dans les environs de Tenay, les communes les plus éprouvées sont celles d' Argis, de Tenay et Chaley qui ont subi pour plus d' un million de pertes. A Charabotte le spectable est affreux. Le moulin Grand a eu 2 passerelles emportées et ses meules remplies de gravier. Le pont de Charabotte a été enlevé. Cahley est privé de communications. La passerelle d 'une usine a été emportée. Une scierie de Tenay a subi des pertes considérables; il faudra quelques temps pour la remettre en état de fonctionnement. La digue près d ' une autre usine fut emportée. La digue de l' usine d' électricité a été rompue ainsi que la passerelle. Une autre usine a vu ses murs d' écrouler; des wagons de charbon enlevés; un m d' eau inondait les métiers. On travaille à rétablir la voie ferrée. Le courrier d' Hauteville est forcé de passer par la papeterie et apr Aranc. Le barrafe er la passerelle de Villars ont été fortement endommagés.
 


Véritable cyclone sur Coligny

Le dimanche 30 septembre , un véritable cyclone a dévasté la commune de Coligny mais aussi les communes alentour. Il avait plu toute la matinée. Puis d' un coup un énorme bruit se fit entendre. La ville fut ainsi traversée par un tourbillon de vent si ofrt et si bruyant que les habitants crurent à un tremblement de terre. Pendant 2 ou 3 minutes, les tuiles, les planches, les branches d' arbre volèrent de toutes parts. La promenade avait perdu plusieurs arbres; le bois Bouillon entre la gare et la ville fut saccagé alors que la maison d' école et la grenette ont eu leurs toitures découvertes. De nombreux arbres furent déracinés et couchés à terre. Des chênes même furent arrachés. On ne compte plus les cheminées enlevées et les fenêtres brisées. Fort heureusemnet, il n' y a eu aucun accident de personnes.

A Marboz, au plus fort de l' orage un homme fut blessé alors qu' à Hautecourt un cultivateur a été foudroyé dans un champ.
Accédez à un autre article de "Orages - Ain" Précédent
Suivant

Date de création : 13/09/2010 @ 15:45
Dernière modification : 24/07/2015 @ 12:29
Catégorie : Orages

Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^