Menu déroulant horizontal by Papinou
Blog Météo - Au fil de l' Ain

 

Rubriques

FermerActualités en France

FermerAu fil de l' Ain

FermerChroniques du passé

FermerL' édito du vendredi

FermerLivres météo et sciences

FermerRéchauffement climatique

FermerReportages photos 2007-2010

FermerAnalyse des dictons

FermerLe saviez-vous ?

FermerLes news du monde

FermerLe coin des vidéos


Derniers billets
Au fil de l' Ain

Eté 2009 : chaud, chaud, chaud !  -  par FT

Ain : Bilan de l' été 2009 :
un été chaud , très ensoleillé mais déficitaire en pluie


Septembre marque le moment de l' heure des bilans pour l' été écoulé. Ce que nous allons voir pour notre département de l' Ain. Il n' aura échappé à personne que cet été il a fait bien chaud et même trop chaud pour la saison en particulier sur ce mois d' août qui a enregistré les maximas les plus importants. On ne parlera pas d' un été pourri, bine au contraire ! . D' une façon générale c' est l' ensemble des 3 mois de cet été qui ont été plus chauds que la normale. Ainsi dans l' Ain l' été 2009 depuis les relevés datant des années 40 se classe dans le top 6 des étés les plus chauds avec sa moyenne globale à 20,7° à la station bugiste. Pour rappel la moyenne de référence pour la période 1971-2000 pour l' été dans l' Ain est de 19,1° ! Nous sommes largement au-dessus, de plus de 1,5°. Cet été 2009 se place après l' été 2003 qui tient toujours le haut du pavé avec plus de 24° de moyenne générale !, derrière celui de 1983, de 1984 et tout juste devant celui de 2006 à 0,1° près. L' excédent de températures se retrouve très prononcé sur le mois de juin avec + 1,4°  et août avec + 1,3°, un peu moins sur juillet (environ + 0,9° ). Tout cela s' entend pour des températures moyennes. Autrement dit pour les moyennes individuelles, que sont les minimales et les maximales c' est partois plus flagrant. Ainsi à Ambérieu juin a enregistré en moyenne maxi 25,4° (normale 23,1° ), 27,5° en juillet ( normale 26,4° ) et 30,1° en août ( normale 26,2°). Pour rappel, août 2003 avait enregistré près de 32° de moyenne sur les maximales ! .


Soleil généreux


Le bon côté de ces hautes températures et de ce temps souvent beau et sec est que l' ensoleillement a été généreux durant tout cet été 2009 dans le département, avec souvent des résultats mensuels proches des 300 heures. Ainsi en juin le soleil a brillé 284 h ( normale 228 h), autant en juillet ( normale 276 h) et 300 h en août pour une normale de 260 h.

La pluviométrie de son côté a pâti de ce temps chaud et le département de l' Ain a subi 3 arrêtés successifs pris par les services de la Préfecture pour venir en aide à la situation de sécheresse qui a touché au fil de l' été toutes les rivières du département malgré que juin et juillet nous ont apporté bien souvent plus d' eau que pour les normales de référence.  L' éxcédent en juin a été de 14 % sur Ambérieu, de 20 % en juillet mais par contre le mois d' août a été l' un des plus secs depuis ces 10 dernières années où le déficit est significatif; près de 70 % . Ainsi sur tout l' été il manque en plaine du Bugey 11 % de précipitations  ( le manque était de 3 % pour la période septembre 2008 à juillet 2009) par rapport à un été normal alors que le printemps ne fut pas des plus glorieux. Le dernier arrêté a été pris durant la seconde quizaine d' août , un peu tardivement selon les professionnels de la pêche départementale. La rivière d' Ain en début de mois a bénéficié d 'un lâcher d' eau depuis le barrage de l' Allement pour venir en aide à la situation plus que délicate de la faune piscicole. La situation était alarmante mais elle fut moindre que lors de l' été 2003. L' Ain avait subi un lâcher supplémentaire et de nombreux incidents avaient eu lieu en raison d 'une sécheresse bien plus grande et de témpératures caniculaires en juin et surtout août 2003. De son côté, le mois dernier en particulier la fédération de la pêche dans le département est venue en aide pour sauver des truitelles dans des rivières qui devenaient à sec comme le Veyron à Poncin. Les pluies orageuses de ce début septembre ont eu bien peu d 'influence sur le niveau des cours d' eau.



Juin : températures chaudes et pluie excédentaire

Le mois de juin a connu de bonnes précipitations  ( excédent de 14 % à Ambérieu avec 109,8 mm pour une normale de 96,8 mm) mais souvent avec une certaine irrégularité. C' est surtout la première partie du mois qui a été la plus arrosée avec fréquemment des orages, ce qui nous a rappelé le mois de juin de 2008 qui avait fait tant de dégâts dans la région de Jujurieux. Les jours d' orage ont souvent été plus nombreux que la normale. 60 à 75 % des pluies mensuelles se sont produites avant la mi juin. Le mois de juin fut un mois plus chaud que la normale aussi bien sur les minis que les maxis et plus prononcé pour ces dernières. L' excès est de près de 2° en plaine. La seconde décade a été plus variable et une fois n' est pas coutume c' est l' ouest qui fut plus arrosé. La 3e décade est la plus sèche des 3. Le département a reccuilli d 'une façon générale entre 80 et 150 mm avec pour la Bresse et la Dombes près de 125 mm contre un peu plus de 95 mm sur la région d' Ambérieu. A noter une pointe mensuelle à 174,2 mm au poste de La Balme sur Cerdon.  Ainsi pour le val de Saône et la Bresse cela a donné un excédent par rapport à la normale en juin de 50 %. La durée d ' insolation a été bonne avec un excédent sur toutes les décades, en particulier sur la dernière avec environ 30 %.



Juillet : périodes chaudes et pluies contrastées

Juillet a continué sur la lancée du mois de juin. Il se caractérise par des températures minimales comme maximales supérieures aux valeurs normales d' environ 1° comme à Ambérieu. Les périodes chaudes ont alterné avec un temps plus frais surtout vu sur la première décade au-delà du 3 juillet. Côté précipitations, ce mois de juillet se caractérise là encore par un excès d ' environ 20 % par rapport à la normale dans la plaine du Bugey. Ainsi à la station Météo France d' Ambérieu le pluviomètre a enregistré 91,2 mm pour une normale de 76,1 mm. A St Rambert en Bugey il est tombé 130 mm. Mais on note une petite disparité en raison des orages qui ont parfois bien arrosé certains coins au détriment d' autres.  A Hauteville le déficit mensuel est de 14 %. Les précipitations se sont en partie déversées dans la nuit du 2 au 3 juillet sous la forme d 'orages. Ainsi sur Pont d' Ain par exemple on a relevé près de la moitié de la pluie du mois en seulement moins de 24 heures. D' une façon globale si l' on regarde en généralité l' Ain a connu un arrosage dans la norme. Le manque se fait sentir sur l' ouest de la Bresse et de la Dombes.  Le vent fort a souvent été plus présent que la moyenne; 2 jours de plus sur Ambérieu. La durée d 'insolation a été uniforme et donc assez bien répartie sur tout le mois de juillet et fut conforme aux normales de 1991-2000 servant de référence.


Août : très chaud et souvent très sec

Le mois d' août a suivi la tendance de l' été 2009. Lui aussi a connu des températures au-dessus des normales et même bien au-dessus. Ce fut le mois le plus chaud de la trilogie. Cela a influencé l' insolation qui a dépassé de 10 % environ la normalité. Ainsi les températures moyennes ont accusé un excédent de plus de 2° par rapport aux valeurs normales. On  a ainsi relevé une moyenne sur les maxis de 30° sur la plaine de l' Ain ( la norme étant de 26,2° selon la période de référence 1971-2000). Dans le Revermont la moyenne tourne autour des 29°. Les plus fortes températures otn été présentes sur la seconde quizaine du mois. Le département de l' Ain n' a pas été comme en 2003 en vigilance canicule comme le Rhône en raison des températures qui baissaient bien la nuit, en-dessous des 20°. Les maximales ont partout atteint des sommets. A Ambérieu le maxi a atteint les 38,7°. Nous n' étions plus très loin du record du 13 août 2003 avec ses 40,3°. La seconde décade fut la plus torride du mois avec rien qu' à la station départementale un chiffre de 33,8° pour les maxis. Pas moins de 5 records de chaleurs quotidiens ont été battus entre le 15 et le 20 août. Le vent a parfois soufflé fort comme sur Belley avec sa pointe à 92 km/h. Côté pluies, de fortes disparités. A Ambérieu on a reccueilli que 25,4 mm sur ce mois contre 81,2 mm pour la normale. Un mois donc extrêmement déficitaire, de 65 %. Dans le Bugey on retrouve des niveaux de 60 mm et même près de 100 mm à Sutrieu (98 mm). La Bresse et la plaine de l' Ain n' ont pas atteint les 40 mm sur le mois, à peine au-dessus sur le Revermont. Globalement le mois est déficitaire sur l' Ain. On note ainsi des précipitations comprises entre 25 et 75 mm sur notre département suivant les secteurs. Cette disparité a été inflluencée par les orages qui ont eu lieu en fin de période.
Publié le 07/05/2010 @ 21:50  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Archives
10-2017 Novembre 2017 12-2017
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
^ Haut ^