Menu déroulant horizontal by Papinou
Blog Météo - Actualités en France

 

Rubriques

FermerActualités en France

FermerAu fil de l' Ain

FermerChroniques du passé

FermerL' édito du vendredi

FermerLivres météo et sciences

FermerRéchauffement climatique

FermerReportages photos 2007-2010

FermerAnalyse des dictons

FermerLe saviez-vous ?

FermerLes news du monde

FermerLe coin des vidéos


Derniers billets
Actualités en France

2 sept. 2011 : violents orages en Haute Pyrénées et Gers  -  par FT

2 septembre 2011 : violents orages dans la région de Pau et Tarbes( Hautes Pyrénées)

Source : La Dépêche


De violents orages se sont abattus hier soir sur le département des Hautes Pyrénées tout particulièrement dans le secteur de Tarbes où il est tombé 45 mm de précipitations en seulement 1 h de temps. Voici quelques cumuls du secteur : Tarbes 83 mm ( dont 77 mm en 3 h), Pau 35 mm, Vic en Bigorre 31,5 mm, Campistrous 61,8 mm.

Des rues transformées en véritables torrents, des bouches d'égout qui sautent sous un véritable déluge d'éclairs… L'agglomération tarbaise offrait un spectacle dantesque la nuit dernière au passage des très violents orages qui se sont abattus pendant près de deux heures et demi. Selon le centre Météo France d'Ossun, il est tombé 45 mm de pluie en 1 heure, 75 mm en deux heures sur l'agglomération tarbaise, soit l'équivalent respectivement de 45 litres et 75 litres par m2 ! « Pour vous donner un ordre de grandeur, il est tombé 47 mm de pluie sur l'ensemble du mois d'août » explique un prévisionniste de Météo France. « C'est presque un record : il était tombé 50 mm d'eau en une heure en août 2002 » détaille le prévisionniste. Une telle quantité d'eau a provoqué de très nombreuses inondations de caves et d'habitations sur l'agglomération tarbaise et Bagnères-de-Bigorre et un glissement de terrain à Azereix. Et grand classique des violents orages sur l'agglomération, plusieurs automobilistes ont vu leurs voitures coincées sous les ponts de Tarbes. Aucune victime n'est heureusement à déplorer. Très sollicités, les sapeurs-pompiers sont intervenus à au moins 70 reprises selon Philippe Marsais, directeur de cabinet du Préfet des Hautes-Pyrénées qui a suivi de près l'évolution de la situation. Plus tôt dans la journée, la Préfecture des Hautes-Pyrénées avait émis un bulletin d'alerte météo orange appelant les Bigourdans à la plus grande prudence.

L'heure est maintenant au chiffrage des dégâts.

***************************

Bernard : «Je n'ai jamais vu cela de ma vie»

Ibos a été particulièrement touché par les orages de la nuit dernière. Rues transformées en véritable rivière, caves et habitations inondées. Du jamais vu.

« Je n'ai jamais vu cela de ma vie ». Propriétaire d'une maison au 27 rue du 8 mai à Ibos, Bernard Nabonne et son épouse Nicole ont vu l'eau monter d'un mètre en un temps record dans leur cave que l'on n'apercevait plus que de quelques centimètres. Ils ont pu sauver leur voiture in extremis mais tout leur matériel, notamment leur frigo, a été durablement endommagé par l'inondation.

Le père de Bernard, vêtu d'un poncho et de bottes (voir notre photo), a été abasourdi par la violence de l'orage.

Vers 22 heures, hier soir, les rues du village d'Ibos ressemblaient presque à un torrent sorti de son lit naturel.

Café inondé

Le café « Le Trois Quart » en plein centre du village a été submergé par les flots. Le patron et ses amis avaient l'air de naufragés au beau milieu d'un océan. Ils n'ont pas eu le temps de nettoyer la première vague à l'aide de leurs raclettes que la deuxième est arrivée et a transformé la grande salle du bar en piscine.

« En quelques minutes, on a dû essuyer la deuxième salve. Tout est à recommencer » lâche l'un d'entre eux avec dépit. Mais le groupe a gardé son sang-froid et aussi le sens de l'accueil.

À l'image d'Ibos, les communes d'Azereix et d'Ossun ont également été particulièrement touchées par les orages.

De nombreux automobilistes ont été piégés par les eaux et ont été obligés de contourner les rues inondées pour rejoindre leur destination.



*****************************************************

Orages : 20 000 foyers sans eau ce matin à Pau

Source : Sud Ouest

 
Il était près de 21 heures, hier soir, lorsque près de la moitié de Pau s'est retrouvée privée d'eau. Une canalisation alimentant tout un secteur de la ville s'étendant du centre jusqu'au Cami Salié a lâché, privant d'eau plusieurs milliers de foyers. « On ne sait pas ce qu'il s'est passé. Pour l'instant, il est impossible de descendre, les égouts sont gorgés d'eau », expliquait vers 22 h 30 Philippe Barneix, l'agent municipal d'astreinte pour le réseau en eau potable de la ville, qui n'avait jamais vu ça en seize ans de carrière. Appelés à la rescousse, des renforts devaient tenter d'intervenir dans la nuit. « On va faire des manœuvres de vannes. Notre réseau étant un réseau maillé, on va relâcher l'eau par une autre canalisation. Mais je suis dans l'impossibilité de vous dire quand l'eau va recouler dans les quartiers concernés. S'il le faut, on travaillera toute la nuit et toute l'équipe, soit plus d'une vingtaine de personnes, pourrait être mobilisée », poursuivait l'agent. La canalisation 600 s'est rompue sous terre, entre l'avenue Jean-Birail, au niveau du conseil général, et le déversoir du Hédas.

Les premiers appels ont commencé à affluer à la mairie et chez les pompiers vers 21 heures. Par chance, l'hôpital n'était pas concerné par cette panne, nous indiquait dans la soirée le directeur Christophe Gautier. D'après les informations que nous avions pu recueillir à l'heure où nous écrivons ces lignes, aucune structure sensible n'était touchée. Mais il en était tout autre dans les rues du centre-ville où tout le monde s'interrogeait. Notamment du côté des restaurants et des bars. « On n'a plus une goutte d'eau depuis 21 h 15 environ. Heureusement, on a encore des verres en réserve, donc on peut continuer à servir. Mais vous savez jusqu'à quand ça va durer ? », demandait un serveur du bar-restaurant Le Bureau, place Clemenceau. À quelques mètres de là, l'une des institutions paloises, Le Berry, s'apprêtait à tirer le rideau vers 22 h 15. « Plus d'eau, ça veut dire plus de vaisselle, donc plus d'assiette. Mais aussi plus de café et des toilettes inutilisables. On est obligé de fermer et de refuser les clients », confiait un employé, habitué à quitter le service à 23 h 30 passé d'ordinaire. Même chose au Flanker, un restaurant-tapas de la rue Latapie. « C'est un vendredi pourri. On a réussi à tenir jusqu'à 22 h 20 en allant chercher l'eau chez les voisins. J'habite juste au-dessus ainsi que d'autres employés. On a récupéré l'eau chaude de tous nos cumulus pour faire la plonge. Mais là, on est à sec », expliquait l'un des gérants.

Joint à 23 h 20, l'adjoint au maire de permanence Jean-Michel Canton se rendait à la mairie où une réunion d'urgence était organisée par la députée-maire de Pau, Martine Lignières-Cassou

*************************************

Depuis 7 h 30 ce matin, les réseaux d’eau potable et d’incendie ont été rétablis, à Pau. Ne subsistent que quelques difficultés ponctuelles. Notamment, le manque de pression empêche l’alimentation normale du 3e niveau de la clinique Marzet, boulevard d’Alsace-Lorraine.

Les services de la régie municipale des eaux ont travaillé d’arrache-pied toute la nuit pour rétablir l’avarie qui, suite à la rupture d’une grosse canalisation avenue Jean-Biray (quartier de la gare) consécutive aux énormes orages tombés vendredi soir à partir de 20 heures sur la ville, avait privé d’eau potable 20 000 habitants, soit le quart de la population paloise.

Les pompiers sont intervenus à 70 reprises entre 20 heures et minuit, dont 60 fois sur Pau.
 

Dans les Landes, des orages également

 La principale conséquence des violents orages qui se sont abattus hier soir dans les Landes a été la fermeture, de 22h30 à minuit, de l'autoroute A65 dans le secteur d'Aire-sur- A cause de la présence d'une nappe d'eau de quelques centimètres sur la chaussée, une vingtaine de véhicules circulant en direction de Pau ont été bloqués. La gendarmerie est intervenue pour mettre en place une sortie obligatoire de ces véhicules par la sortie 7 à Aire-sur-l'Adour, puis pour barrer l'A65 jusqu'à minuit. Les sapeurs-pompiers sont intervenus pour éclairer l'axe, plongé dans le noir.Sinon, ces orages n'ont pas provoqué d'accident grave de la circulation. Dans le secteur d'Aire-sur-l'Adour, les sapeurs-pompiers ont dû effectuer une trentaine d'interventions, entre 21h30 et 4 heures du matin, essentiellement pour des caves et des logements inondés. Deux chutes d'arbre ou de branche sur la route, à Saint-Agnet et à Geaune

 
*********************************************

Un mort dans le Gers suite aux violents orages

Source : Nouvel Observateur

TOULOUSE (AP) — Les violents orages qui ont frappé dans la nuit de vendredi à samedi plusieurs départements du Sud-Ouest ont provoqué la mort d'un homme par électrocution dans le Gers, ainsi que des inondations, a-t-on appris samedi auprès des pompiers.

Cet homme de 67 ans est décédé vendredi soir à Barcelonne-du-Gers "après avoir été électrocuté par des câbles électriques tombés à terre, suite à la chute d'un arbre", ont indiqué les pompiers du Gers.

De fortes pluies, accentuées par des vents violents ont par ailleurs entraîné des inondations de caves dans les communes de Nogaro et d'Eauze, dans l'ouest du Gers. Selon les pompiers, la foudre a également allumé trois incendies.

Quelques relevés de pluies dans le Gers la nuit dernière : Peyrusse Grande 38,2 mm, le Houga 39,8 mm, Ramouzens 18 mm, Condom 42,1 mm, Montréal 36 mm, Courrensan 16 mm.

Dans les Hautes-Pyrénées, les pompiers sont intervenus une centaine de fois dans la nuit de vendredi à samedi pour des inondations sur les routes et dans les habitations. A Tarbes, les secours ont dégagé trois personnes bloquées dans leur voiture. La gare de Capvern-les-Bains a été en partie inondée, ralentissant le trafic ferroviaire entre Tarbes et Toulouse.

Selon Météo France, 77mm d'eau sont tombés à Tarbes en deux heures, alors que seulement 47mm était tombés sur la ville pour tout le mois d'août. Météo France avait lancé vendredi une vigilance orange aux orages dans sept départements du quart Sud-Ouest. La vigilance a été levée avant la fin de la nuit dernière.
 

Publié le 03/09/2011 @ 21:26  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 
Archives
06-2017 Juillet 2017 08-2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
^ Haut ^