Vous êtes ici :   Accueil » Blog Météo
Blog Météo
Tous les billets
Violents orages en Provence ce samedi 4 juin 2011


Toute la Provence a subi de fortes précipitations hier. Et ce n'est pas fini notamment aujourd'hui dans le Var et les Alpes-du-Sud. Des orages et des trombes d'eau. Voilà, en quelques mots, le résumé de la journée d'hier. Et la description de ce qui nous attend aujourd'hui.

Car ce dimanche devrait, selon Météo France, ressembler en tous points à ce que les Provençaux, des Alpes au littoral méditerranéen, en passant par le Vaucluse, ont subi: un véritable déluge.

 

Premiers servis, les Marseillais. Entre 3 et 7 heures du matin, Marseille et sa région ont été frappées par deux violents orages qui se sont traduits par des précipitations de l'ordre de 12 à 26 litres au mètre carré avec des rues transformées en rivières et torrents.

Mieux qu'en novembre ! Aix et sa région ainsi que le pourtour de l'étang de Berre n'ont pas été épargné, bien au contraire : 48 litres au mètre carré sur Aix; 51 litres au mètre carré sur l'aéroport !

Conséquence de ces très fortes pluies, les pompiers ont dû intervenir en masse, le trafic sur les autoroutes A55, A50 et A51 a été perturbé et les plages ont été fermées pour cause de pollution.

 

Pire encore, ce qui est advenu à ce producteur de salades de Plan d'Orgon. Vers 13 heures, il a perdu sa production des salades, soit de 250000 à 300000 pièces hachées par la grêle en quatre minutes seulement. Dans la cour d'une autre exploitation un platane vieux de 400 ans a été arraché par le vent, endommageant en s'effondrant des serres, des véhicules et des habitations.

À Alès, la première corrida de la feria a été annulée, là encore en raison des fortes pluies.

 

En Vaucluse aussi, l'épisode orageux d'hier a été particulièrement violent. Ainsi à Cavaillon et Cheval-Blanc, un orage de grêle a causé d'importants dégâts: branches et toitures arrachées, vitres et verrières cassées, voitures bosselées...

À la sortie de la ville, la station Total a été dévastée. Le corso, prévue pour le soir même, a été annulé par précaution.

 

Aucun bilan de l'état des vergers, très chargés en fruits, n'a pu être fourni hier mais les dégâts, là encore, pourraient être sérieux. À Pernes, le toit d'une maison frappée par la foudre a été partiellement détruit. Tout comme à Orange, où pour éviter la propagation d'un incendie consécutif, là aussi, à la foudre, les pompiers ont dû démonter l'ensemble d'une toiture.

 

Alerte orange

Dans les Alpes, les fortes précipitations ont également causé des dégâts. Car, depuis mardi, la pluie ne cesse de tomber. À tel point que la rivière le Guil menace de sortir de son lit et de rompre ses digues entre Abriès et Ristolas. Les populations sont relativement inquiètes car le cumul d'eau atteignait hier 307mm. Hors, lors des terribles inondations de juin 1957, il n'atteignait "que" 300 mm.

 

Seule différence, cette année-là, la fonte des neiges avait été abondante, ce qui n'est pas le cas cette année... Concernant ce dimanche, mieux vaudra éviter les sorties. La journée a, en effet, été classée "orange" sur le Var, les Alpes-de-haute-Provence et les Alpes-Maritimes. Une zone orageuse devrait remonter de Méditerranée vers l'Est de la région drainant des orages violents, de la grêle, de la foudre et des rafales de vent.

Selon Météo France, qui appelle les habitants des zones inondables à la vigilance, des dégâts et des inondations sont possibles.

 
Source : La Provence   http://www.laprovence.com/

 

Publié le 05.06.2011 @ 18:35  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
24 mai 2011 : Fortes chaleurs dans le sud du pays


Depuis plusieurs jours, la situation est exceptionnelle dans le sud de la France, en particulier dans la basse vallée du Rhône et le pourtour de la Grande bleue de l' Hérault jusqu' au Var. Il y règne une chaleur estivale qui s' est abattue en faisant monter le mercure fréquemment au-dessus des 30°. Ainsi, hier, des records de chaleur ont été enregistrés. A Montpellier, le mercure a grimpé jusqu' à 32° dans le centre-ville, ce qui constitue un niveau jamais atteint pour un 24 mai, soit un écart de 8° avec les normales saisonnières. Le dernier record datait de 1986 avec 30° relevés intra-muros à cette même date. Il s' agit seulement d' un record journalier et non d 'un record mensuel. Le 28 mai 2006, le mercure avait atteint les 35,1° à la station de Fréjorgues. Les 35° ont parfois été atteints hier dans l' intérieure des terres sans l' influence de l' air marin.
En Provence Alpes Côte d' Azur, on flirte aussi avec les records, datant de 2006 à Marseille où 35,6° avaient été enregistrés, mais sans les atteindre tout de même, alors qu' en Languedoc Roussilon on les a dépassés. Aujourd 'hui, les maximales ont encore souvent dépassé la barre des 30°, jusque dans la région de Montélimar mais elles devraient redescendre ce vendredi. On devrait retrouver ainsi des valeurs plus conformes à la saison.


Pour finir, voici un panel de températures maximales relevées hier sur le pourtour méditerranéen ( Gard, Hérault, Var, Vaucluse, Drôme) :

Sète 32,8°, Pézenas 31,5°, Béziers Vias 32,1°, Montpellier Fréjorgues 33,6°, St Martin de Londres 32,3°, la Grande Motte 31,2°, Marsillargues 34,4°, Vic le Fesq 34,3°, Aigues Mortes 33,7°, Méjannes 32°, La Grand Combe et Montélimar 30,7°, Lanas 31,5°, Deaux 33,1°, Conqueyrac 36,6° !, Generargues 33,3°, Tarascon 32,7°, Arles 32,6°, Istres 34,5°, Nîmes Garons 33°, Nîmes Courbessac 33,5°, Villevieille 34,8°, Gallargues 35,8°, Eyragues 33,3°, Avignon 32,9°, Cavaillon 31,8°, Pujaut 32°, Carpentras 33°, Chusclan 32,9°, Orange 32,2°, Visan 30,7°, Donzère 31,9°, Prades le Lèz 34,5°, Ach 36,1°, St And Sangs 32,4°, Béziers Court. 32,7°, St Julien Peyr. 31,7°, Octon 30,9°, Aix en Provence 32,4°, Trets 31,8°, Peyrolles 32,3°, la Bastide des Journans 31,6°, Vinon 32,4°, St Maximin 32,4°, Aubagne 31,2°, Mimet 31,3°, Aix les Milles 32,4°, Cabrières 32°,.



**************************

Sécheresse de plus en plus inquiétante en France


La sécheresse devient de plus en plus inquiétante en France. Elle continue à faire des ravages et à s' étendre. Ce sont désormais la moitié des départements français qui sont touchés par des mesures de restrictions. En raison des faibles pluies, beaucoup de rivières connaissent des débits inquiétants. La Fédération nationale de la pêche s 'inquiète et a annoncé qu' elle avait déjà procédé à des sauvetages de poissons en Eure et Loir et en Charente. Elle estime enfin que si rien n' est fait d' ici au mois de juin, de nombreux poissons risquent de mourir.



En bref

La France ne devrait pas trop subir les effets du nuage de cendres provenant du volcan islandais qui tend à fortement se calmer après avoir craché jusqu' à 20 km de haut. Hier, 500 vols ont été annulés en Europe. Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, le pays ne serait que faiblement touché qu' à partir de ce vendredi. Les autorités définiront des zones d'  exclusion " les plus réduites possibles "autour desquelles il sera possible de voler.


Publié le 25.05.2011 @ 22:03  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Tempête sur le littoral héraultais - Région de Sète et Palavas - 12 et 13 mars 2011


La mer était littéralement démontée ce week end dans l' Hérault dans la région de Sète tout particulièrement avec des rafales proches des 100 km/h et pas mal de pluie. En mer on a relevé des creux de 7 m.  A Palavas les Flots, les surfeurs ont bravé la tempête pour assouvir leur passion. A voir ces quelques vidéos du net.

















Publié le 13.03.2011 @ 22:12  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Décembre 1992 : les observations météo en France


Quelques observations météo en France durant ce mois de décembre 1992. (Source : données personnelles)


2 décembre :
le vent atteint des rafales en Bretagne de 120 à 130 km/h lors d' une tempête. Le plus souvent 70 à 90 km/h. A 13 h la pluie topbe sur St Brieuc, Angers, St Nazaire, Lyon,Clermont Ferrand, Paris, Orléans.



3 décembre :
à 12 h des orages éclatent sur Cognac et Bordeaux. La pluie est forte sur Le Mans.



4 décembre : 6 h : 1 à 2° en Normandie avec des flocons de neige. Grande douceur au pays Basque où l' on relève 17° sur Biarritz.



7 décembre : 6 h : des pluies  à l' est du Rhône, au nord de la Seine, sur les Pyrénées, sur Reims, Nancy, Rodez, Pau, Strasbourg, Dijon, Mâcôn, Besançon, Lyon, Grenoble, Toulouse, Tarbes, Dax, Albi, Auch. Côté minimales on relève 10° sur Paris, 9° sur St Quentin, Cambrai, Nantes.



8 décembre : mistral violent sur le Midi avec des rafales à 80/90 voire même à 100/110 km/h. Eclaircies sur la Bretagne, le Midi, la Basse Normandie. Brouillard sur Ile de France, temps nuageux en Rhône Alpes, sur les Pyrénées, le Massif Central. Des pluies vers Toulouse, Grenoble, St Giron.



9 décembre : 6 h : éclaircies sur Alençon, Chartres, en Ile de France. A 12 h il fait 3° sur Strasbourg et Toul, 6° sur Paris, 4° à Clermont Ferrand, St Etienne et Dijon.


10 décembre : 6 h : des trouées sur le nord, à Orange le mistral atteint les 70 km/h. A 12 h on relève 4° à Paris et au Mans, 3° sur St Quentin et Chartres, 7° à Dax.



14 décembre : nuageux sur la Bretagne, le Nord, la Picardie, Normandie, Ile de France, nord des Alpes, Champagne Ardennes. A 12 h on relève 8° sur Paris, Nantes, et Marseille ( il y faisait 0° à 6 h), 9° à Rennes, 10° sur Perpignan.



15 décembre : 6 h : 1° à Strasbourg, 2° à Nantes, 4° à Paris et Beauvais, 8° à Toulouse, 9° à Marseille, 10° à Perpignan. A 12 h : 13° sur Clermont Ferrand, 15° sur Aix en Provence.



18 décembre : rafales de vent à 120 km/h sur la pointe de Bretagne. Il fait 19° au pays basque.


19 décembre : 6 h : 10° à Lyon et Paris, 0° en Alsace, -2° dans les Alpes, 6° sur la Côte d' Azur, 7° en Corse. A 12 h : 12° à Paris, 15° sur Toulouse, 18° sur Biarritz.



20 décembre : 6 h : 8° à Paris, 15° sur Biarritz.



26 décembre : 6 h : -2° à Nancy et Strasbourg, -3° à Langres, 0° en Ile de France, 8° en Provence mais -8° à Berlin, -7° à Vienne en Autriche, -14° à Varsovie, -5° à Cologne, -4° au Luxembourg.



27 décembre : 6 h : -7° à Charleville, -6° sur Reims, -5° à Strasbourg, -2° à Paris.



28 décembre : 6 h : -1° à Lyon, -2° à Paris. A 12 h : 1° à Bordeaux, 0° à Paris, Reims, Nantes, Nancy, -1° à Tours, Evreux, Mâcon, -2° à St Etienne.



29 décembre : 12 h : -2° à Alençon, Rouen, Nanyc, -3° à Strasbourg, -1° à Paris, et Bourges, 0° à Reims, 7° à Toulouse et Bordeaux, 8° à Tarbes et Nice, 10° à Ajaccio.



30 décembre : 6 h : -2° sur Toulouse et Marseille, -4° sur Lille et Auch, -5° à Paris, -7° à Reims et Poitiers, -8° sur Troyes, 0° à Lyon, -10° à Strasbourg et Nancy, 2° à Quimper, 0° à Rennes. A 12 h : 2° à Rennes et Quimper, 5° à Bordeaux, -2° à Paris et Clermont Fd, -4° à Bourges, -6° à Strasbourg.



31 décembre : 6 h : -10° dans les Ardennes et en Alsace Lorraine, -6° à Boulogne sur Mer et Carpentras, -4° dans les Landes, -6° sur Clermont Fd sous le brouillard givrant, mais +10° sur Belle Ile en mer et +4° à Nantes.

Publié le 03.11.2010 @ 16:38  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Idées reçues : les catastrophes naturelles


 
 
On a longtemps pensé que les catastrophes naturelles étaient un châtiment divin », « Les catastrophes naturelles vont prendre des proportions dramatiques avec le changement climatique », « Il est de plus en plus difficile de secourir les victimes de catastrophes naturelles »...Telles sont les idées reçues dans toutes les têtes. Elles sont issues de la tradition ou de l' air du temps. L' auteur les prend pour point de départ au travers de 120 pages et nous apporte ici un éclairage approfondi sur ce que l' on sait  ou que l' on croit savoir. Un livre qui lève ainsi le voile sur tout ce qui touche au domaine des catastrophes naturelles.

Gérard Brugnot, auteur de l' ouvrage, ancien délégué aux riques naturels au Cemagref, est administrateur de l'Association française pour la prévention des catastrophes naturelles. Il analyse ici les origines et les conséquences de ces catastrophes naturelles, évitant le discours passionné, et parfois contradictoire, que l'on entend souvent, dans l'émotion qui suit un tremblement de terre ou cyclone. Un livre qui se lit très facilement, accessible à tous et pas trop technique. On apprend beaucoup de choses pour un prix somme toute modique de 9,80 euros ( en vent chez Amazon.com entre autres). A noter un rappel de quelques grandes catastrophes à travers le monde.


Info : Editions Cavalier Bleu,
la note Météo01 :
15/20

Publié le 20.06.2010 @ 14:45  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Rubriques

Déplier Fermer Le coin des vidéos

Déplier Fermer Les news du monde

Déplier Fermer Le saviez-vous ?

Déplier Fermer Analyse des dictons

Déplier Fermer Reportages photos 2007-2010

Déplier Fermer Réchauffement climatique

Déplier Fermer Livres météo et sciences

Déplier Fermer L' édito du vendredi

Déplier Fermer Chroniques du passé

Déplier Fermer Au fil de l' Ain

Déplier Fermer Actualités en France

Derniers billets
Calendrier du blog
03-2018 Avril 2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30