Vous êtes ici :   Accueil » Blog Météo
Blog Météo
Tous les billets
Ain : Bilan de l' été 2009 :
un été chaud , très ensoleillé mais déficitaire en pluie


Septembre marque le moment de l' heure des bilans pour l' été écoulé. Ce que nous allons voir pour notre département de l' Ain. Il n' aura échappé à personne que cet été il a fait bien chaud et même trop chaud pour la saison en particulier sur ce mois d' août qui a enregistré les maximas les plus importants. On ne parlera pas d' un été pourri, bine au contraire ! . D' une façon générale c' est l' ensemble des 3 mois de cet été qui ont été plus chauds que la normale. Ainsi dans l' Ain l' été 2009 depuis les relevés datant des années 40 se classe dans le top 6 des étés les plus chauds avec sa moyenne globale à 20,7° à la station bugiste. Pour rappel la moyenne de référence pour la période 1971-2000 pour l' été dans l' Ain est de 19,1° ! Nous sommes largement au-dessus, de plus de 1,5°. Cet été 2009 se place après l' été 2003 qui tient toujours le haut du pavé avec plus de 24° de moyenne générale !, derrière celui de 1983, de 1984 et tout juste devant celui de 2006 à 0,1° près. L' excédent de températures se retrouve très prononcé sur le mois de juin avec + 1,4°  et août avec + 1,3°, un peu moins sur juillet (environ + 0,9° ). Tout cela s' entend pour des températures moyennes. Autrement dit pour les moyennes individuelles, que sont les minimales et les maximales c' est partois plus flagrant. Ainsi à Ambérieu juin a enregistré en moyenne maxi 25,4° (normale 23,1° ), 27,5° en juillet ( normale 26,4° ) et 30,1° en août ( normale 26,2°). Pour rappel, août 2003 avait enregistré près de 32° de moyenne sur les maximales ! .


Soleil généreux


Le bon côté de ces hautes températures et de ce temps souvent beau et sec est que l' ensoleillement a été généreux durant tout cet été 2009 dans le département, avec souvent des résultats mensuels proches des 300 heures. Ainsi en juin le soleil a brillé 284 h ( normale 228 h), autant en juillet ( normale 276 h) et 300 h en août pour une normale de 260 h.

La pluviométrie de son côté a pâti de ce temps chaud et le département de l' Ain a subi 3 arrêtés successifs pris par les services de la Préfecture pour venir en aide à la situation de sécheresse qui a touché au fil de l' été toutes les rivières du département malgré que juin et juillet nous ont apporté bien souvent plus d' eau que pour les normales de référence.  L' éxcédent en juin a été de 14 % sur Ambérieu, de 20 % en juillet mais par contre le mois d' août a été l' un des plus secs depuis ces 10 dernières années où le déficit est significatif; près de 70 % . Ainsi sur tout l' été il manque en plaine du Bugey 11 % de précipitations  ( le manque était de 3 % pour la période septembre 2008 à juillet 2009) par rapport à un été normal alors que le printemps ne fut pas des plus glorieux. Le dernier arrêté a été pris durant la seconde quizaine d' août , un peu tardivement selon les professionnels de la pêche départementale. La rivière d' Ain en début de mois a bénéficié d 'un lâcher d' eau depuis le barrage de l' Allement pour venir en aide à la situation plus que délicate de la faune piscicole. La situation était alarmante mais elle fut moindre que lors de l' été 2003. L' Ain avait subi un lâcher supplémentaire et de nombreux incidents avaient eu lieu en raison d 'une sécheresse bien plus grande et de témpératures caniculaires en juin et surtout août 2003. De son côté, le mois dernier en particulier la fédération de la pêche dans le département est venue en aide pour sauver des truitelles dans des rivières qui devenaient à sec comme le Veyron à Poncin. Les pluies orageuses de ce début septembre ont eu bien peu d 'influence sur le niveau des cours d' eau.



Juin : températures chaudes et pluie excédentaire

Le mois de juin a connu de bonnes précipitations  ( excédent de 14 % à Ambérieu avec 109,8 mm pour une normale de 96,8 mm) mais souvent avec une certaine irrégularité. C' est surtout la première partie du mois qui a été la plus arrosée avec fréquemment des orages, ce qui nous a rappelé le mois de juin de 2008 qui avait fait tant de dégâts dans la région de Jujurieux. Les jours d' orage ont souvent été plus nombreux que la normale. 60 à 75 % des pluies mensuelles se sont produites avant la mi juin. Le mois de juin fut un mois plus chaud que la normale aussi bien sur les minis que les maxis et plus prononcé pour ces dernières. L' excès est de près de 2° en plaine. La seconde décade a été plus variable et une fois n' est pas coutume c' est l' ouest qui fut plus arrosé. La 3e décade est la plus sèche des 3. Le département a reccuilli d 'une façon générale entre 80 et 150 mm avec pour la Bresse et la Dombes près de 125 mm contre un peu plus de 95 mm sur la région d' Ambérieu. A noter une pointe mensuelle à 174,2 mm au poste de La Balme sur Cerdon.  Ainsi pour le val de Saône et la Bresse cela a donné un excédent par rapport à la normale en juin de 50 %. La durée d ' insolation a été bonne avec un excédent sur toutes les décades, en particulier sur la dernière avec environ 30 %.



Juillet : périodes chaudes et pluies contrastées

Juillet a continué sur la lancée du mois de juin. Il se caractérise par des températures minimales comme maximales supérieures aux valeurs normales d' environ 1° comme à Ambérieu. Les périodes chaudes ont alterné avec un temps plus frais surtout vu sur la première décade au-delà du 3 juillet. Côté précipitations, ce mois de juillet se caractérise là encore par un excès d ' environ 20 % par rapport à la normale dans la plaine du Bugey. Ainsi à la station Météo France d' Ambérieu le pluviomètre a enregistré 91,2 mm pour une normale de 76,1 mm. A St Rambert en Bugey il est tombé 130 mm. Mais on note une petite disparité en raison des orages qui ont parfois bien arrosé certains coins au détriment d' autres.  A Hauteville le déficit mensuel est de 14 %. Les précipitations se sont en partie déversées dans la nuit du 2 au 3 juillet sous la forme d 'orages. Ainsi sur Pont d' Ain par exemple on a relevé près de la moitié de la pluie du mois en seulement moins de 24 heures. D' une façon globale si l' on regarde en généralité l' Ain a connu un arrosage dans la norme. Le manque se fait sentir sur l' ouest de la Bresse et de la Dombes.  Le vent fort a souvent été plus présent que la moyenne; 2 jours de plus sur Ambérieu. La durée d 'insolation a été uniforme et donc assez bien répartie sur tout le mois de juillet et fut conforme aux normales de 1991-2000 servant de référence.


Août : très chaud et souvent très sec

Le mois d' août a suivi la tendance de l' été 2009. Lui aussi a connu des températures au-dessus des normales et même bien au-dessus. Ce fut le mois le plus chaud de la trilogie. Cela a influencé l' insolation qui a dépassé de 10 % environ la normalité. Ainsi les températures moyennes ont accusé un excédent de plus de 2° par rapport aux valeurs normales. On  a ainsi relevé une moyenne sur les maxis de 30° sur la plaine de l' Ain ( la norme étant de 26,2° selon la période de référence 1971-2000). Dans le Revermont la moyenne tourne autour des 29°. Les plus fortes températures otn été présentes sur la seconde quizaine du mois. Le département de l' Ain n' a pas été comme en 2003 en vigilance canicule comme le Rhône en raison des températures qui baissaient bien la nuit, en-dessous des 20°. Les maximales ont partout atteint des sommets. A Ambérieu le maxi a atteint les 38,7°. Nous n' étions plus très loin du record du 13 août 2003 avec ses 40,3°. La seconde décade fut la plus torride du mois avec rien qu' à la station départementale un chiffre de 33,8° pour les maxis. Pas moins de 5 records de chaleurs quotidiens ont été battus entre le 15 et le 20 août. Le vent a parfois soufflé fort comme sur Belley avec sa pointe à 92 km/h. Côté pluies, de fortes disparités. A Ambérieu on a reccueilli que 25,4 mm sur ce mois contre 81,2 mm pour la normale. Un mois donc extrêmement déficitaire, de 65 %. Dans le Bugey on retrouve des niveaux de 60 mm et même près de 100 mm à Sutrieu (98 mm). La Bresse et la plaine de l' Ain n' ont pas atteint les 40 mm sur le mois, à peine au-dessus sur le Revermont. Globalement le mois est déficitaire sur l' Ain. On note ainsi des précipitations comprises entre 25 et 75 mm sur notre département suivant les secteurs. Cette disparité a été inflluencée par les orages qui ont eu lieu en fin de période.
Publié le 07.05.2010 @ 21:50  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Septembre 1993 : les observations météo en France


Par le passé il m' est arrivé de faire des synthèses d' observations météo dans notre pays. On commence par septembre 1993. D' autres mois suivront en particulier sur cette année-là.

 


01/09 : il fait frais ce matin là. A 6h on relève ainsi 9° à Paris et Lyon, 8° sur Reims, Dijon et Nancy; 6° sur Clermont Ferrand, 5° seulement sur Vichy. Un peu plus doux en Alsace avec 12° sur Strasbourg et 17° à Nice ou bien 15° à Marseille.


02/09 : c' est un peu le même constat que la veille. On relève ainsi à 6h 7° à Reims, 8° sur Evreux et St Etienne et Nancy, 9° sur Lyon, 10° au Mans et Paris, 12° à Bordeaux et toulouse, 14° à Montélimar.


06/09 : à 6h : 5° à Strasbourg, 6° à Paris, Lille, 7° à Dijon, 8° à Aelnçon, 4° sur Metz, 3° à Vichy, mais par contre 14° sur Brest ou Bordeaux, 12° à Quimper. Le temps est couvert sur l' ouest et le midi. Des orages tombent en Gascogne.


07/09 : 6 h des pluies tombent en Bretagne, Aquitaine. Quelques gouttes son signalées sur Pau, Dax, Cazaux, Nice et Marseille. En Rhône Alpes le temps est couvert et quelques gouttes sont aperçus sur la Loire et le Centre.


08/09 : A 6h : bien doux au petit matin avec 16° sur Luille, 17° sur Bordeaux, 15° à Chateauroux, 16° à Toulouse et 17 sur Paris. Les vents sont forts en Bretagne avec des pointes à 70/80 kmh.


09/09 : des orages sont signalés en Champagne et Bourgogne. On relève 16° à Bordeaux, 19° à Lyon, 22° à Marseille et 15° à Paris. A 18h des pluies orageuses touchent notre région comme Lyon ou Grenoble ou Montélimar. On peut aussi citer Colmar et St Dizier.


10/09 : 6 h : des ondées sur Tarbes, temps couvert sur la Bretagne et la Manche. Des averses en Normandie, Pays de Loire. Le parapluie est nécessaire sur Angers, Caen, Rennes, Brest, Cherbourg.


Dim. 12/09 : une tempête affecte tout le SO du pays.


13/09 : la nuit dernière les vents ont été violents sur plusieurs secteurs sous cette tempête. Ainsi des rafales de 155 km/h ont été enregistrées sur Belle Ile, 140 km/h sur Quiberon, 137 sur l' ile de Groix.  Ailleurs cela souffle aussi comme à  Paris avec des pointes à 60/70, 80 km/h sur le Poitou. A 6h de fortes pluies s' abattaient sur Troyes, Reims, Nevers, Dijon, Colmar. Des orages affectent Rhône Alpes comme à Lyon ou Ambérieu. A 12 heures pluies fortes sur Brest, Angers, Quimper, Caen, Orléans, Rouen, Poitiers, Mâcon. Des orages sur la région niçoise.


14/09 : à 6h : éclaircies sur le NO du pays et le midi. Il pleut par contre sur Bourges, Lyon, Paris, Troyes.


15/09 : matinée pluvieuse sur Poitou Charentes, Aquitaine, Limousin, Midi Pyrénées. A 12h il pleut sur Brest, Caen, Lorient, Tours ou bien encore sur la Champagne. Douceur modérée avec 22° sur Cannes, 24° à Marseille, 17° sur Poitiers. Plus frais sur Paris avec 14°, 12° à Brest, Lorient, Quimper, Chartres.


17/09 : 6 h : du brouillard sur Rennes, Le Mans. Assez frais avec 7° sur Nantes, Evreux et Nancy, 8° à Paris Orly, 6° sur Beauvais et Strasbourg. Des pluies sur Tarbes, Pau, Auch, Toulouse, Mont de Marsan.


20/09 : 6h : temps couvert en Bretagne et sur le Cotentin. Pluies faibles à 12h sur Brest, Lorient, Quimper, St Brieuc, Landéoc, Landivisio. Il fait 23° sur Paris, 24° sur Lyon, 25° sur Nice et Clermont Ferrand, 27° sur Albi et Biarritz, 29° sur Cannes et Aix en Provence.


21/09 : 6 h : pluie sur Limoges ( des inondations sont signalées), Dax, Agen, Auch, Biarritz, Bourges, Paris. Quelques gouttes sur Troyes et Nevers. A 12 h : pluies faibles sur Dax, Limoges, Bergerac. Des éclaircies sur la Provence, Rhône Alpes, Alsace et Franche Comté. On relève 22° à Lyon, 23° sur Strasbourg, 27° à Nice, 29° à Marseille mais seulement 16° à Poitiers et Biarritz.


22/09 : 12 h : pluie sur Auch, Agen, Toulouse, Vichy, Bourges, Lille, Chateauroux, Cambrai, Poitiers. Des orages sur le Massif Central (70 mm tombés sur Aurillac), la région lyonnaise et stéphanoise.

 23/09 :  les pluies sont diluviennes sur un grand SE en particulier sur le midi et la vallée du Rhône. Ainsi on relève 264 mm à Vallon Pont d' Arc, 113 mm sur Valence, 291 mm sur Alès, plus de 200 mm à Rodez, 220 mm en 3h seulement sur Aix en Provence.Des inondations apparaissent dans beaucoup de secteurs : le Gard, l' Hérault ( Montpellier entre autres), l' Ardèche, la Drôme. La Garonne de son côté est en crue. Il pleut mais moins fortement sur l' Alsace, Bourgogne, Franche Comté, Dordogne.


24/09 : A 6h : il pleut sur Lyon, Nice, St Etienne, Clermont Ferrand, Dijon, Grenoble, Bourges, Agen, Limoges, Albi, Nevers, Orange, Nîmes, Aurillac, Brives. A 12h on en signale sur le Centre, Rhône Alpes, Franche Comté. Des orages éclatent de nouveau sur le Langedoc Roussillon. En 24 h on a enregistré des cumuls de 406 litres au m2 sur le Cap Corse, 200 litres sur Bastia.


27/09 : 12 h : pluie sur Lille, Rouen, Abbeville, St Quentin.


30/09 : 12 h de fortes pluies touchent Vichy, Perpignan, Montpellier. En soirée des orages toucheront la région Rhône Alpes. A noter sinon à la mi journée de spluies orageuses sur Dinard, Lanvéoc, Rennes, St Brieuc. Des éclaircies sur le Nord, la Picardie, l' Ile de France, le Centre, le Poitou et l' Aquitaine.

 

Publié le 07.05.2010 @ 21:33  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

S' il y a un  phénomène météo qui reste imprévisible c' est bel et bien l' orage. Autant on peut les prévoir mais évaluer leur intensité reste et restera probablement impossible.  On en a encore eu l' exemple en ce début de semaine avec les violents orages qui ont touché essentiellement la Bourgogne dans les départements de Côt d' Or et de Saône et Loire.

Les orages sont des phénomènes localisés.  Ils se forment par le biais d' un conflit de masses d' air. D' un côté de l' air chaud et humide et de l' autre de l' air plus sec mais froid. C' est lorque cette rencontre se fait que les orages apparaissent. C' est souvent sur des axes précis que les prévisionnistes peuvent annoncer ces phénomènes. Une zone connue donc à l' avance mais pas au km près et c' est cela qui fait la particulatité des orages. Et donc parfois on peut passer juste à côté. Ainsi il peut tomber  50 mm en 30 minutes et rien à quelques km. En ce début de 3e semaine de juillet 2009 2009 Aubigny la Ronce en Côte d' Or  fut l' une des communes les plus touchées par les grêlons alors qu' à seulement moins de 5 kilomètres il n' y avait rien eu; même pas de rafales de vent. Et parfois cela peut être encore plus rageant. Une partier d 'un quartier peut être balayée par la grêle et l' autre partie épargnée. C'est cela qui caractérise la difficulté de prévoir la violence de ces phénomènes locaux. Les orages peuvent être anticipés parfois plusieurs jours à l' avance par les services de la Météo Nationale mais pas leur point de chute précis.

La grêle accompagnant l' orage qui a touché la Côte d'  Or  est loin d' être une rareté. En fait pour expliquer sa présence nous dirons que la grêle se forme au sein des nuages d' orages.  Cette formation est en fonction de la force du courant ascendant de bas en haut. Le grêlon monte et descend dans le nuage au gré des courants et quand il devient trop lourd, il tombe tout simplement.

La région de Dijon a enregistré le mardi 14 juillet 2009 près de 40 mm de précipitations, autant que l' équivalent d' au moins 15 jours de pluie. Plus au sud 23 mm relevés à St Yan et 13 mm sur la région de Mâcon alors qu' à Varennes ce fut très minime. Parfois en l' espace de 48 h à peine des cumuls de près de 80 mm furent enregistrés essentiellement en Saône et Loire.

 
Publié le 07.05.2010 @ 21:28  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
D' où viennent les tempêtes ?

 

 
 

Présentation de petits ouvrages proposés par les Editions du Pommier. En une soixantaine de pages, ces petits guides de poche font le tour d’ un sujet bien précis qui touche la météo ou bien le climat avec ses causes et ses conséquences. Ancien directeur du Laboratoire de météorologie dynamique, Robert Sadournynous expose ses impressions. Il répond aux questions suivantes de façon simple : D’où viennent les tempêtes ? Où et comment se forment-elles ? Quelles « routes » suivent-elles ? Qu’est-ce qu’une tornade, un cyclone tropical ? Est-il vrai que, dans un climat qui se réchauffe, les tempêtes sont plus fréquentes qu’avant ? Et plus violentes ?Notons tout de même que parfois ces ouvrages sont quelque peu techniques suivant les sujets abordés, ce qui tout de même se comprend. On peut regretter d’ ailleurs l’ absence de lexiques. L’ auteur survole un peu trop certaines parties du sujet évoqué et l’ on regrette l’ absence de schémas !

Le Pommier, 2005
Parution : - 64 pages - 10 x 16
Prix TTC : 4,5 euros


LE BLOG NOTE :  12/20

 

Publié le 02.12.2009 @ 18:48  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Jusqu' où la mer va t-elle monter ?





Dans la même gamme d’ éditions, nous trouvons cet ouvrage rédigé par un géographe, Roland Paskoff , professeur émérite à l'Université Lumière de Lyon et membre du Conseil scientifique du Conservatoire du littoral et auteur de plusieurs livres sur l'évolution et l'aménagement des côtes. Une des conséquences du réchauffement de l'atmosphère lié à l'augmentation de l’effet de serre sera, durant le 21e siècle une élévation significative du niveau de la mer avec comme conséquences probables desÎles coralliennes dévastées, la Camargue engloutie , des côtes qui subiront un peu plus d’ érosion. L’ auteur fait le point sur tout cela et les probabilités envisagées par les scientifiques de la hausse du niveau des mers. Il revient aussi sur le fait que l’ humanité peut encore réagir pour éviter le pire et puis aussi qu’ elle doit commencer à s’ organiser pour anticiper les conséquences en terme économique essentiellement. Des solutions existent de prévention et sont nécessaires.Un livret qui va à l’ essentiel.

Le Pommier, 2004 ; 64 pages –10 x 16 – Prix : 4,5 euros

LE BLOG NOTE : 13/20

 
Publié le 02.12.2009 @ 18:46  | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut
Rubriques

Déplier Fermer Le coin des vidéos

Déplier Fermer Les news du monde

Déplier Fermer Le saviez-vous ?

Déplier Fermer Analyse des dictons

Déplier Fermer Reportages photos 2007-2010

Déplier Fermer Réchauffement climatique

Déplier Fermer Livres météo et sciences

Déplier Fermer L' édito du vendredi

Déplier Fermer Chroniques du passé

Déplier Fermer Au fil de l' Ain

Déplier Fermer Actualités en France

Derniers billets
Calendrier du blog
06-2018 Juillet 2018
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31