Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------
 
 





Actus météo

Janvier se classe dans le TOP 6 des plus froids

Malgré une toute fin de mois nettement plus douce, un mois de janvier n’avait pas été aussi froid depuis une trentaine d’années. Il faut ainsi remonter à celui de 1987 pour trouver une moyenne générale plus basse. Elle s’établit ainsi pour notamment la station d’Ambérieu à -0,8° ; une moyenne négative dont on n’avait plus parler depuis bien longtemps. Janvier 2017 se classe également depuis 1945 à la sixième place des mois de janvier les plus froids. Tout ceci démontre donc que le mois dernier a été bien froid. Comparé aux normales saisonnières, le déficit thermique atteint les 3,4° sur cette moyenne globale. Il est assez équilibré entre les minimales et les maximales tout comme au niveau des moyennes décadaires. Les deux premières étant les plus froides et faisant jeu égal. Avec un temps plus doux dans les tous derniers jours, la dernière décade enregistre une moyenne légèrement plus haute car elle a encore subi d’importantes gelées. Le nombre de jours de gel en plaine atteint les 25. Sans atteindre les scores des mois de janvier les plus rigoureux, on a observé environ une semaine sans aucun dégel. La vague de froid qui s’est maintenue une bonne dizaine de jours sur l’Ain s’est accompagnée de gelées très fortes et ce jusqu’en plaine. On a régulièrement vu le mercure descendre sous la barre des -10 ; ce qui ne s’était plus trop vu depuis déjà 5 années. On retiendra parmi les matins les plus froids, celui du 18 janvier avec -11,8° en plaine de l’Ain. Tout cela a permis à la neige de rester au sol pendant près de 13 jours sur Ambérieu, Poncin, St Rambert notamment. Dans les coins les plus froids du département, le mercure s’est affolé. On a ainsi enregistré pour les niveaux les plus bas -18,1° à Hauteville le 19 janvier. Le 24, il faisait encore -17,1° en fin de nuit. Il a gelé ainsi 27 jours sur le plateau. A Arbent près d’Oyonnax, on a relevé -19,5° le 18 et -19,1° le lendemain. Dans la région de Belley, le thermomètre au plus bas est descendu à -10,7° le 22, -11,8° le 24 dans le Valromey sur Sutrieu, -10,4° le 26 dans les Dombes à Marlieux, -10,9° le 7 sur la Michaille, -10,2° dans le pays de Gex, -12,4° dans le Cerdon mais seulement -8,4° dans la région de Belley ( le 7).
Globalement, janvier a été assez calme et souvent anticyclonique. Une fois de plus, le déficit des précipitations est conséquent et il faut remonter à l'an 2000 pour retrouver un mois de janvier tout aussi pauvre en précipitations. On est ainsi toujours dans la crainte d’enregistrer l’un des hivers les plus secs depuis le début des relevés dans le département. Les précipitations se sont concentrées sur la première quinzaine du mois ; le plus souvent sous la forme de chutes de neige. Les perturbations de fin de mois n’ayant laissé que peu de mm dans les pluviomètres. Au total, à Ambérieu, on n’a récolté que 29,5 mm. Le déficit dépasse ainsi les 60 % par rapport à la normale. Dans les environs, on atteint péniblement les 40 mm. Ce n’est guère mieux sur le haut Bugey avec seulement 48,3 mm relevés sur le plateau d’Hauteville malgré les 30 cm de neige tombés. Tout cela représente un total de 7 journées de précipitations. C’est près de 5 en moins par rapport aux valeurs saisonnières. Nous sommes bien loin des 21 jours de janvier 1986 ou les 217,6 mm tombés en 1948. A l’inverse et ce malgré certaines journées sous la grisaille tenace, l’ensoleillement affiche un bon résultat avec 6 jours et près de 77 h. C’est tout de même à peine 10 % d’excédent. Enfin, parmi les évènements principaux, nous retiendrons la vigilance orange pour la neige et le verglas déclenchée le 7 et levée le lendemain à midi. Et puis surtout les abondantes précipitations neigeuses sur nos reliefs le 14 (jusqu’à 30 cm) où une nouvelle vigilance avait été lancée par Météo France. Dans les secteurs de Torcieu, Briord dans le sud du Bugey, Nantua, St Martin du Fresne, la couche atteignit les 15 voire parfois les 20 cm.

 

^ Haut ^