Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------






Actus météo

07/04/2017 : AIN : gare aux gelées ! - par FT le 07/04/2017 @ 09:03

mercure07042017.jpgAIN : retour des gelées jusqu'en plaine ce matin.

Dans le flux de nord mis en  place ces derniers jours, les températures ont bien plongé la nuit dernière dans le département. Ainsi, même si le phénomène est loin d’être exceptionnel pour un 7 avril, des gelées sous abri dans le pire des cas ont refait leur apparition et ce même jusqu’en plaine comme le montre notre capture d'écran de notre site partenaire  romma.fr , dans le Revermont avec -0,3° relevé sur St Etienne du Bois ou bien encore sur Ceyzériat à 8 h. Ailleurs, nous en sommes assez proche avec 0,9° sur Viriat, 0,7° sur Pont d’Ain. A 7 h à Ambérieu où les pelouses étaient blanchies, on enregistrait à peine 0,1°. Dans le sud du Bugey, le mercure affichait 0,4° à Briord ou bien encore 3° sur Belley. A l’inverse, on constatait un peu moins de froid  dans le Valromey avec 4,3° cette nuit à Sutrieu. En Michaille, c’est contrasté entre les 1,7° à Bellegarde et  les 5,9° sur Léaz. Côté pays de Gex, on a relevé 2,6° sur Lélex, et 2° sur Cessy. Enfin, un petit tour du côté de notre sibérie locale. Et nous ne serons pas surpris d’annoncer là encore sur Arbent de petites gelées où à 2 h du matin le thermomètre avait déjà plongé à -1°. Tout cela rappelle en tout cas la méfiance pour nos plantes avec une nature qui affiche souvent une quinzaine de jours d’avance.
En journée, le soleil s’annonce plus généreux que ce jeudi et les maximales avec un vent de nord en recul qui a soufflé hier à près de 60 km/h en rase campagne, devraient regagner quelques degrés. Ainsi, l’amplitude s’annonce importante entre ce matin et cet après-midi. On devrait progressivement se rapprocher de la barre des 20°. Le week end à venir s’annonce tout aussi clément avec un mercure qui devrait encore progresser. Il n’y a toujours pas de pluie importante en vue dans les jours à venir. De quoi commencer à inquiéter les agriculteurs tout particulièrement après un hiver bien sec et un mois de mars assez terne.


Les pollens se rappellent déjà à notre souvenir !


Le retour de conditions très printanières n'est pas toujours lié avec le retour du bien-être surtout pour les allergiques. Le RNSA qui publie chaque semaine le bilan pollennique nous le rappelle ainsi.  la semaine prochaine sera la semaine des pollens de bouleau. Si aucune pluie soutenue ne tombe dans les prochains jours, les quantités de ces pollens seront en progression et pourront sur une grande moitié Nord du territoire provoquer un risque d'allergie moyen à très élevé selon l'état de floraison de ces arbres.
Les pollens de platane remplacent ceux de cyprès sur le pourtour méditerranéen et progresseront sur le reste du territoire, tandis que des pollens de chêne apparaissent dans le Sud. Les pollens de frêne seront encore présents avec localement un risque moyen, tandis que les pollens de saule, peuplier et cyprès se feront plus discrets.Les pollens de graminées seront toujours présents de la Côte Atlantique à la Côte Méditerranéenne, le risque associé restera faible. Les pollens de pariétaire se répandront sur la Côte d'Azur.
Si la pluie apporte un répit aux allergiques aux pollens de bouleau, il faudra rester très vigilant dès le retour d'un temps plus sec.

Dans l'Ain, les bouleaux sont largement rentrés en action. Ainsi, nous sommes passés en alerte rouge avec un risque allergique très élevé. C'est en risque élevé chez nos voisins du Rhône ( ou le Puy de Dôme) et en rouge en Isère auquel s'ajoute un risque jaune ( moyen) pour les platanes dans ce même département. Pour le reste, le risque demeure faible pour le moment comme pour les saules ou les frênes. La situation ne devrait pas aller bien évidemment en s'améliorant dans les semaines à venir. Les graminées en région lyonnaise notamment  sont prévues pour le week end de Pâques. Prenez déjà vos précautions !.


AIN : les nappes phréatiques à la baisse.

Au sortir de l'hiver, la DREAL a fait le point sur les ressources en eau dans notre département. Et le moins que l'on puisse dire, est que la situation n'est guère reluisante et pourrait devenir inquiétante dans les prochaines semaines.
La nappe du Pays de Gex  poursuit sa tendance à la baisse durant tout le mois de février. Ses niveaux se maintiennent  à  des  valeurs  supérieures  aux  normales   de  saison.  Dans  le  secteur  du  sillon  de  Greny,  les niveaux sont en légère hausse mais restent très bas , inférieurs aux minimas observés pour cette période. La situation se dégrade par rapport au mois précédent.
La nappe des alluvions de la plaine du Rhône  évolue à la hausse en début de mois jusqu’à des va leurs supérieures  aux  moyennes  de  saison  puis  s’effondre en  deuxième  partie  de  mois  jusqu’à  des  niveaux inférieurs  aux  références  quinquennales  sèches.  La situation  relative  de  la  nappe  s’améliore  un  peu  par rapport au mois précédent.
La nappe  des  cailloutis  de  la  Dombes   est  en  hausse  par  rapport  au  mois  précédent  puis  reste relativement stable au cours du mois de février. Se s niveaux en fin de mois restent proches des normales de saison. La situation relative de la nappe ne change pas par rapport au mois précédent.
La nappe  des  alluvions  fluvio-glaciaires  du  couloir  de   Certines   poursuit  sa  tendance  à  la  baisse  ou reste stable au cours du mois de février, en période habituelle de recharge. Les niveaux se situent au  cours du  mois  dans  les  normales  de  saison.  La  situation  relative  de  la  nappe  se  dégrade  par  rapport  au  mois précédent.
La nappe  des  alluvions  fluvio-glaciaires  de  la  plaine de  l'Ain ,  ne  reprend  toujours  pas  de  volume  au cours du mois de février. Les niveaux se situent en  fin de mois en dessous des références quinquennales voire décennales sèches. La situation relative de l
a nappe se dégrade par rapport au mois précédent.
Les nappes des calcaires karstiques du Bugey  bénéficient des précipitations de février. Les débits aux exutoires  reviennent vers  des valeurs  proches des  normales de saison.  La situation  s’améliore nettement par rapport au mois précédent.
La nappe des alluvions de la Saône évolue à la hausse en première quinzaine de février  pour atteindre des niveaux proches des normales de saison, repart à la baisse, et revient en fin de mois vers des valeurs inférieures aux  références quinquennales sèches.  La  situation relative  de la nappe s’améliore par rapport au mois précédent.
 

^ Haut ^