Menu déroulant horizontal by Papinou
L'essentiel dans l'Ain


Courbe du mercure réactualisée toutes les 5 min.
(
cliquez sur la carte)
Outside Temp History

Direct la Vattay



Direct Plans d'Hotonnes


Direct Pont d'Ain


Direct d' Ambérieu

Les autres webcams de l'Ain
---------------------------------------------


9 et 24 novembre 1944
inondations dans l'Ain
1950 un 11 novembre sous les eaux !

--------------------------------------------


 Retour sur le temps de l'automne 1957

------------------------------------


Vos prévisions météo à 10 jours 

 

 
-----------------------------------------
-----------------------------------------


Découvertes

La fête des alpages à Annecy

 C' est ici !
----------------------------------------
Pratique


Tout savoir sur les vigilances de Météo France
 C' est ici !
----------------------------------------

Changement climatique

Réchauffement de la banquise
  C' est ici !
------------------------------------------

Escapades

L'Aiguille du Midi

L' article complet ici
------------------------------------------

Escapades hivernales

A découvrir, la station des Plans d' Hotonnes
--------------------------------------------






Actus météo

marboz.jpgLe nord de l'Ain durement éprouvé. Plus de 300 interventions des pompiers.

Alors que la vigilance était repassée à la couleur jaune, c'est une pluie de grêlons et de vents violents qui se sont abattus sur le nord est de l'Ain dans un périmètre d'une trentaine de kilomètres autour de Bourg En Bresse, aux environs des 19-20h. Les pompiers ont multiplié les interventions dès la fin du déluge, jusqu'à 350 fois autour de la capitale de la Bresse, mais aussi sur Feillens, Pont de Veyle, Montrevel. Plus de 15 000 foyers ont été plongés dans le noir hier soir sur environ 25 communes du département.  C'est ce matin que les habitants faisaient le véritable bilan désastreux de ces violents orages. Les grêlons accompagnés de trombes d'eau réduisant la visibilité à 2 mètres étaient le plus souvent aussi gros que des oeufs de pigeons; certains proches de la taille de balles de golf ou de ping-pong. Les dommages sont conséquents sur le mobilier de jardin tout simplement troué, mais aussi les véhicules où les pare-brise n'ont pas résisté tout comme des volets avec de gros impacts. Certains habitants ont retrouvé parfois près d'un mètre de grêle entassé devant leur porte. Les carrosseries ont été très endommagées tout comme les vérandas, ou les tuiles. Notamment l'église d'Attignat. Les pompiers de Bourg où la ville a également essuyé quelques grêlons ont installé un poste de commandement avancé pour être au plus près des sinistrés. A Feillens , la toiture de l'église a été arrachée sur 30 m2 et des rues ont été inondées ainsi que de nombreux bâtiments publics comme la mairie ou la bibliothèque;  tout comme sur Montmerle près de Mâcon. De même ,le toit de la bibliothèque a été endommagé. A Pont-de-Veyle, un arbre est tombé sur une caténaire, bloquant un TGV. A Jasseron, un arbre s'est abattu sur la maison de retraite, sans faire de victime. A St Jean-sur-Veyle, six personnes ont dû être prises en charge et relogées dans l'urgence. A Mionnay, les pompiers ont dû aussi intervenir sur un départ de feu causé par l'orage. A Marboz, le déluge de grêle était exceptionnel et la féria a dû être interrompue plus tôt que prévu avec le feu d'artifice annulé. Des manèges ont été détériorés et dans les rues de la ville on se serait cru comme en plein hiver avec 10 à 15 cm de grêle entassée. Suite à l'annonce par le préfet qu'il n'y aurait pas de reconnaissance de catastrophe naturelle, les forains ont temporairement bloqué les accès à la préfecture de Bourg en Bresse en toute fin de journée avant d'être reçu par un représentant. Une réunion devrait être programmée début septembre à Paris pour analyser la situation.


orage30072017-9.jpgLe CODIS de l'Ain, qui centralise les demandes d' interventions, a ainsi reçu 750 appels  dont 133 pour des opérations de bâchage dans l'urgence, 32 inondations et 30 interventions de dégagements de la voie publique.  Il a mobilisé près de 160 pompiers du département pour de l'aide aux victimes où une personne a été blessée. Au plus fort des intempéries, une douzaine de routes départementales ont été coupées par des arbres arrachés notamment dans le secteur de Courmangoux ou d'Attignat. Ce violent orage a provoqué des dommages sur le réseauélectrique et très vite Enedis a mobilisé ses équipes alors que les cieux se calmaient très vite en soirée. La situation devrait être totalement rétablie pour demain matin ( lire par ailleurs). Enfin, si les jardins des particuliers ont souvent été hachés, les exploitations agricoles n'ont pas non plus été épargnées comme le soja, le maîs  dans les environs d'Attignat et de Curtafond. Les pertes pour les agriculteurs seront importantes. Ce matin, l'heure était au nettoyage dans les communes les plus touchées où l'on a relevé parfois près de 10 cm de grêle dans les rues comme à Marboz, pour débarrasser les arbres, branches et autres tuiles sur les chaussées. Ces orages auront donné une vingtaine de millimètres de précipitations. Ce matin, des orages sans commune mesure avec hier soir éclataient encore sur certains secteurs. Le sud Bugey souvent touché par les orages de grêle est resté épargné de ce cataclysme.





^ Haut ^